Archives par mot-clé : Italien

I Cugini (traiteur italien) – Paris 17ème

Adresse : 15 rue Cardinet 75017 Paris

Tél.:  01 45 79 72 84

www.icugini-trattoria.com

Courcelles ou Wagram

Tarif : formules à emporter entre 8 et 10 €

Dernière visite : février 2019

Ouverte début 2017, l’épicerie fine itialienne I Cugini a tout pour plaire : une boutique joliment décorée et spacieuse où l’on a envie de tout acheter, des vendeurs aimables, des produits frais de qualité et des tarifs au plus juste. Bref, une oasis dans un 17ème arrondissement certes bien achalandé en commerces de bouche mais à des tarifs élevés, en rapport avec le standing du quartier.

Lasagnes et ravioli d’I Cugini à Paris – Mars 2017

I Cugini propose des plats à emporter (principalement des lasagnes déclinées à toutes les sauces : bolognaise, artichaut, saumon, salami piquant que j’ai testé et qui m’a délicieusement titillé les papilles, etc.), de la charcuterie, des desserts frais (tiramisu, mousse au chocolat, salades de fruits, …) ou emballés (panetone, ..) et des boissons en provenance d’Italie (vins, liqueurs, jus de fruit,…).

Antipasti de chez I Cugini à Paris – Mars 2017

En plus des produits vendus au poids, la maison propose des formules du midi allant de 8 € (vrai panini gourmand + dessert frais + boisson sans alcool) à 10 € (un plat chaud + dessert frais + boisson sans alcool) et offre une formule toutes les 10 formules achetées via une carte de fidélité (à demander à la caisse) qui sera à mon avis vite remplie !

Cantucci

L’histoire de la recette :

Les cantucci sont des petits gâteaux secs originaires de la Toscane, en Italie. Ils sont assez proches des croquants aux amandes que nous connaissons en France et des canistrelli corses. Je tiens cette recette de Fabrizio, chef à domicile en Toscane où j’ai passé un très agréable séjour alliant tourisme gastronomique et farniente (voir mon article sur les cours de cuisine Mangiardivino).

Cantucci

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 30 min – Temps de repos:  30 min

Ingrédients (pour environ 30 biscuits)

  • 260 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 75 g de sucre glace
  • 50 g beurre pommade
  • 125 g d’amandes entières
  • 2 oeufs
  • 2 cuillères à café de miel
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • Vanille
  • Zeste de citron
  • Sel

Bon planPour toujours avoir du zeste de citron ou d’orange sous la main, je congèle les peaux des demi-citrons ou oranges non traités dont j’ai utilisé le jus lors d’une précédente recette. Il est alors très facile de prélever le zeste pour une autre recette en râpant la peau congelée (beaucoup plus facile que de râper une peau fraîche).

Ustensiles :

  • Bols
  • Cuillère en bois
  • Papier sulfurisé
  • Balance de cuisine

Préparation :

  • Dans un bol, mélanger les sucres et les zestes de citron.
  • Ajouter le beurre mou et travailler jusqu’à obtenir un beurre pommade.
  • Ajouter 1,5 œufs (réserver ½ jaune pour la dorure) et fouetter.
  • Mélanger la farine et la levure. Incorporer les amandes, une pincée de sel et le miel.
  • A l’aide d’une spatule en bois, mélanger les ingrédients pour former une pâte homogène.
  • Couper la pâte en 3 et former des boudins étirés dans la longueur.
  • Les aplatir avec la main et les poser sur du papier sulfurisé.
  • Dorer avec le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau.

    Cantucci en pousse
  • Laisser poser ½ heure.
  • Cuire à 180°C pendant 30 minutes.
Cantucci à la sortie du four
  • Sortir les pâtons du four. Les couper en biais sur 1 cm d’épaisseur à l’aide d’un couteau à pain et les poser sur la tranche.
Cantucci coupés en biais
  • Remettre dans le four éteint et laisser durcir pendant ½ heure.

Cours de cuisine italienne en Toscane par Mangiardivino- (Arezzo) – Note : 9/10

Organisateur : Mangiardivino

Adresse : Agriturismo Le 3 Rose, Localita Libbia 22 G, 52100 Arezzo, Italie

Tél.: +39 327 015 8492

http://www.mangiardivino.com

Date:  août 2016
Ambiance : Cours de cuisine toscane à domicile (cours en italien ou en anglais) – Tarif: environ 100 €/pers. le cours de 3 h suivi de la dégustation des plats préparés, boissons incluses.

Ravioli potiron, pommes de terre et truffe faits maison
Ravioli potiron, pommes de terre et truffe

Voilà déjà longtemps que je rêvais de vacances alliant farniente, découvertes culturelles et gastronomie locale mais les tarifs de ce type de séjour ont de quoi refroidir plus d’un gastronome, en particulier dans les lieux prisés tels que la Toscane. Je finis par céder à la tentation en me disant qu’on ne vit qu’une fois.

Je réserve donc via un site de voyages en ligne un séjour dans une villa toscane, à Arezzo, ville située à environ ½ heure de Florence, avec cours de cuisine donnés sur place par un chef à un groupe de 8 personnes maximum. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que nous ne sommes que 2 pour les cours en cette fin de mois d’août, donc ce sera un cours particulier !

Dès l’arrivée, le ton est donné par le chef Fabrizio, en tenue pro (pantalon, veste et chaussures de cuisinier, ça s’annonce sérieux) et la collation de bienvenue, un vrai festin composé d’anti-pasti toscans : tomates mozza (mais pas celle qu’on trouve partout en France, ici c’est une mozzarella tressée, tendre et ferme à la fois), jambons italiens, crostini, etc. et vin à discrétion pendant tout le séjour).

Le chef Fabrizio
Le chef Fabrizio

Le premier cours commence dès le jour d’arrivée et nous enchante par le menu on ne peut plus italien : pappardelle à la sauce toscane (que nous aurions appelée bolognaise en France mais là-bas, ce serait sacrilège !), boulettes de veau à la fiorentine et cantucci. Le premier cours est très facile et c’est un vrai plaisir d’apprendre à confectionner des pâtes fraîches avec Fabrizio qui livre ses « secrets » de pro ou de famille tels de précieux bijoux à ne pas divulguer à tous (ils ne figurent d’ailleurs pas sur les fiches remises lors des cours). La cuisine est évidemment savoureuse, avec des ingrédients de qualité (ravioli à la truffe préparés le dernier soir), le cadre superbe (villa avec piscine surplombant les hauteurs de la ville) mais l’atout majeur des cours, c’est Fabrizio et sa convivialité authentique, partagée autour d’un verre de vin à la fin des repas, avec cette nonchalance méditerranéenne si agréable (« slowly, slowly » comme nous le répétait à l’envie Fabrizio lors de la préparation des sauces). J’ai vraiment eu le sentiment de cuisiner entre amis dans une villa toscane. Quel bonheur ! Encore, encore !

La villa Agriturismo Le 3 Rose à Arezzo - Toscane (Italie)
La villa Agriturismo Le 3 Rose à Arezzo – Toscane (Italie)

Sans aucun doute le meilleur cours de cuisine auquel j’ai participé depuis que j’ai commencé à en suivre, en l’an 2000.

Pour réserver directement auprès de Fabrizio (et économiser les 20% de frais d’agence) : www.mangiardivino.com

Pizza blanche à la tome de Cantal

Pizza blanche
Pizza blanche

L’histoire de la recette :

La pizza bianca (pizza blanche) qui se différencie de la pizza traditionnelle à base de pâte à pain et sauce tomate est également originaire de Naples en Italie.  Initialement plat du pauvre, la pizza reste peu onéreuse, rapide à préparer et constitue un repas complet et équilibré.

Bon planLa pâte peut être congelée et les restes du frigo (viande, légumes, fromage, etc.) utilisés comme garnitures de multiples déclinaisons.

Temps de préparation : 15 min – Temps de cuisson : 10 min – Temps de repos : 1 heure

Ingrédients pour une pizza de 30 cm de diamètre

Pour la pâte à pizza:

  • 200 g de farine
  • 12,5 cl de lait
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Pour la garniture:

• 150 g de ricotta
• 30 g de parmesan râpé
• 100 g de tome fraîche de Cantal (ou mozzarella ou autre fromage)
• 1 bouquet de persil

• 1 bouquet de basilic
•  Quelques pignons de pin
• Sel, poivre
• Une grosse poignée de roquette

Préparation :

Mélanger la farine, la levure, le sel, le sucre, le lait tiède et l’huile. Pétrir la pâte 5 à 10 minutes puis la mettre en boule et laisser reposer 1 heure à température ambiante dans un bol recouvert d’un linge humide.

Mélanger la ricotta, le parmesan et les herbes ciselées. Saler et poivrer.

Etaler la pâte à la main ou à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Garnir avec le mélange ricotta-herbe-parmesan et déposer des tranches de tome sur la pizza, ainsi que quelques pignons.

Préchauffer le four à 240 °C et enfourner la pizza. Cuire pendant 10 à 12 minutes à 200 °C.

A la sortie du four, parsemer de roquette, d’un filet d’huile d’olive et servir de suite.

Espressamente Illy Auber (Paris 9ème) – Note : 8/10

Version English Drapeau UK Español  Drapeau Espagne

Adresse : 13 rue Auber 75009 Paris

Tél. :  01 42 66 12 17

www.illy.com

pa_picto_reseau_metro[1] pa_metro_ligne_3[1] pa_metro_ligne_7[1] pa_metro_ligne_8[1] footer-lignea[1]   Opéra

Dernière visite : mai 2016
Ambiance : Italien – Tarif: Formules à partir de 12,50 €

Après un déjeuner italien en demi-teinte la veille (pourtant servi dans un restaurant 1 étoile Michelin), je ne suis pas rassasiée pour autant et tente le Café Illy, dans le quartier Opéra. La formule salade à 12,50 € comprend une petite salade (il faut avoir un petit appétit pour s’en contenter à déjeuner, ce qui était mon cas ce jour-là) avec des ingrédients méditerranéens (tomates confites, olives, tuile de parmesan, vinaigre balsamique pour la salade au poulet que j’ai choisie), un petit pain aux céréales, une boisson et un dessert (tiramisu, salade de fruits, cornet fourré de crème et parsemé de fruits confits, ..). J’opte pour un tiramisu qui vaut bien celui de Pierre Hermé testé la veille dans le restaurant étoilé. Il est servi avec son mini pot contenant un expresso serré à verser dans l’assiette du tiramisu pour ceux qui aiment la saveur corsée du café (mais peut-il en être autrement lorsque l’on vient chez Illy, l’un des grands noms du café italien ?).

Menu salade servi au Café Espressamente Illy Auber
Menu salade servi au Café Espressamente Illy Auber

Les formules avec plats de pâtes sont à 16,50 €, un peu cher pour de la restauration rapide servie au comptoir sur un plateau (en bois, tout de même !).

L’ambiance italienne se ressent de façon authentique (serveurs italiens, noms des plats et addition en italien).

Idéal pour un déjeuner rapide et équilibré ou un coffea time avant ou après le shopping dans les grands magasins du boulevard Haussman situés à une rue du café.

Ristorante Pulcinella (Paris 18ème) – Note: 8/10

Version English Drapeau UK  Español   Drapeau Espagne

Adresse : 17, rue Damrémont 75018 Paris
Tél. : 01 46 06 46 94

www.restaurantpulcinellaparis.fr

pa_picto_reseau_metro[1]   pa_metro_ligne_12[1] Lamarck-Caulaincourt

Dernière visite : NP
Ambiance : Dîner entre amis- Tarif : Environ 30€/pers.

C’est par un heureux hasard que nous pénétrons dans ce restaurant de spécialités napolitaines près de Montmartre et bien nous en a pris. Tout y est charmant, à commencer par l’assiette : du bon, du beau et du frais ! Je n’en crois pas mes yeux lorsque arrive mon assiette de pâtes au homard. Pour le prix (25€), je m’attendais à quelques rondelles du précieux crustacé et bien non, c’est un demi-homard de belle taille qui m’est servi. Il est parfaitement cuit et goûteux, je me suis tout simplement régalé !

Spaghettis au homard
Spaghettis au homard

Le cadre intimiste (petite salle moderne à l’éclairage tamisé) donne le sentiment d’être dans un lieu sélect et cosy.

Bon service. Vivement que j’y retourne !