Secrets de fabrication de galettes et crêpes (Saint-Denis)

La Bigoudene Crêperie, 11 allée des 6 Chapelles, 93200 Saint-Denis

www.labigoudene.fr

  Basilique de Saint-Denis

Prix : 6 €, Durée : 1h30

Date : Février 2018

Pour la Chandeleur, je me laisse tenter par une découverte/dégustation de galettes bretonnes organisée durant toute l’année par la crêperie La Bigoudene, via l’office de tourisme de la Seine Saint-Denis (www.tourisme93.com) grâce auquel j’ai déjà fait de bien belles découvertes. Pour un prix modique (6€ par personne), nous découvrons pendant près de 2 heures les secrets de fabrication des véritables galettes bretonnes, c’est-à-dire les galettes de sarrasin, également appelé blé noir bien qu’il ne s’agisse pas d’une céréale. En effet, le sarrasin, originaire d’Asie, appartient à la famille des polygonacées comme l’oseille ou la rhubarbe. Il ne contient pas de gluten mais a des qualités nutritionnelles très proches de celles du blé, ce qui en fit un élément indispensable de l’alimentation bretonne à partir du XVIème siècle.

Merci aux personnes qui nous ont accueillis lors de cette visite pour leur gentillesse et leur générosité aussi bien dans l’assiette (nous avons goûté de nombreuses galettes) que dans la transmission du savoir (les recettes sont fournies gratuitement sur le site labigoudene.fr et il nous a été remis à chacun les recettes des produits dégustés). On sent que la maison est authentique et travaille de bons produits frais (farine de sarrasin bio, beurre généreusement servi).

Démonstration-dégustation de galettes à La Bigoudene – Février 2018

Je recommande principalement la visite et un déjeuner à la crêperie aux personnes qui habitent ou travaillent à  Saint-Denis. Pour les autres dont je fais partie,  cela ne vaut pas nécessairement le coup de faire le déplacement. Je n’ai pas appris beaucoup de choses (c’est normal, la recette des galettes étant assez simple), si ce n’est quelques petits trucs et astuces que je vous livre ici:

  • Il existe de multiples déclinaisons de pâte à crêpes. L’important est de garder les proportions de farine et de liquide, soit 1,25 l de liquide non gras  pour 500 g de farine et une pincée de sel. Le liquide peut être un mélange d’eau de source, lait, bière, cidre, …
  • Le blé noir a besoin d’être battu pour fermenter. Il est conseillé de préparer la pâte la veille et de la laisser poser.
  • L’ajout de miel liquide dans la pâte donne à la galette une jolie couleur dorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.