Archives de catégorie : Recettes

Tagine d’agneau aux artichauts et petits pois

Tagine d’agneau aux artichauts et petits pois

L’histoire de la recette :

Cette recette de tagine a été cuisinée lors du Festival des musiques du monde 2017, à Aubervilliers, en Seine Saint-Denis. On la doit à Samira Brahmia, artiste franco-algérienne, qui officie aussi bien derrière les fourneaux que derrière sa guitare. Nous avons d’ailleurs eu droit à un mini concert pendant que le tagine cuisait à petit feu, de quoi se mettre dans l’ambiance !

Samira Brahmia à la guitare (Festival des musiques du monde 2017)

Temps de préparation : 30 min– Temps de cuisson : 90 min

Ingrédients

  • 1 gigot d’agneau désossé
  • Fonds d’artichaut surgelés
  • Petits pois frais ou surgelés
  • Oignons
  • Epices : sel, poivre, gingembre en poudre et cannelle
  • Beurre
  • Optionnel pour les frites de patates douces: patates douces et huile d’arachide

Ustensiles :

  • 1 grande cocotte
  • 1 autocuiseur
  • 1 plat allant au four
  • Optionnel pour les frites de patates douces: 1 poêle

    Préparation :

  • Couper le gigot en gros morceaux.
  • Les faire revenir dans une cocotte avec du beurre. Assaisonner avec du sel, du poivre, du gingembre en poudre et de la cannelle.
  • Hacher les oignons finement. Les ajouter à la viande quand elle a coloré. Laisser cuire à petit feu.
  • Faire cuire les fonds d’artichaut surgelés à la vapeur dans un autocuiseur ou couscoussier.
  • Mettre les artichauts cuits dans la cocotte avec la viande. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau. Laisser mijoter quelques minutes.
La viande d’agneau et les artichauts mis à revenir ensemble
  • Retirer la viande de la cocotte, la mettre dans un plat et l’enfourner à four chaud pour terminer la cuisson au four.
  • Ajouter les petits pois dans la cocotte quand les artichauts sont bien tendres.
    Les artichauts et les petits pois cuisent à petit feu

    Lorsque la viande et les légumes sont cuits, servir le tagine d’agneau accompagné des artichauts et petits pois.

    Tagine d’agneau aux artichauts et petits pois, accompagné de frites de patate douce

    On peut également accompagner ce plat de frites de patates douces. Il suffit d’éplucher les patates, les couper en forme de frites et les faire frire dans l’huile d’arachide jusqu’à cuisson.

Frites de patate douce cuites dans une poêle avec de l’huile d’arachide

Cupcakes têtes de mort

L’histoire de la recette :

Il s’agit d’une recette classique de pâte à cupcake, décoré en tête de mort joyeuse par Jacqueline de Saint Phalle (https://fr-fr.facebook.com/GateauxDeJaqueline/), jeune pâtissière franco-mexicaine, lors de la Foire d’automne 2016 de Paris Porte de Versailles où le Mexique était à l’honneur.

Cette recette pourra être réalisée avec les enfants afin de leur expliquer les différences entre Halloween célébré le 31 octobre, la Toussaint le 1er novembre et la fête des morts le 2 novembre. Si vous avez besoin d’un petit rafraîchissement, direction wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween.

Cupcakes têtes de mort par Jacqueline de Saint Phalle – Foire d’automne 2016 Paris Portes de Versailles

Temps de préparation : 30 min– Temps de cuisson : 18 à 20 min

Ingrédients

  • 300 g de farine
  • 250 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 8 œufs
  • 250 g de beurre fondu
  • 160 ml de lait

Décoration :

  • 250 g de pâte à sucre blanche
  • Glace royale (1 blanc d’œuf réservé sur les 8 œufs de la recette, 150 g de sucre glace et 1 filet de jus de citron)
  • Colorants alimentaires (rouge, jaune, bleu, etc.)
  • Confiture d’abricot

Ustensiles :

  • 1 grand bol
  • 2 bols moyen
  • 1 fouet (ou batteur électrique)
  • 1 casserole
  • 1 tamis
  • Moules à cupcake en silicone
  • Caissettes en papier
  • 1 rouleau à pâtisserie
  • 1 poche à douille
  • 1 cuillère parisienne (ou 1 petite cuillère)
  • Petits verres ou contenants

    Préparation :

  • Casser l’un des œufs et réserver le blanc dans un bol pour la confection de la glace royale qui servira au décor des cupcakes.
  • Dans un grand bol, casser les œufs restants, verser le jaune du premier œuf et fouetter légèrement avec un fouet ou un batteur électrique.
  • Ajouter le sucre et faire blanchir le mélange en fouettant énergiquement.
  • Ajouter le beurre préalablement fondu au bain marie, puis le lait. Fouetter légèrement.
  • Incorporer la farine tamisée et la levure et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Déposer des caissettes en papier dans chaque emprunte de la plaque de moules à cupcakes.
  • Remplir aux ¾ de pâte.
  • Enfourner et cuire à 180°C pendant 18 à 20 minutes.
  • Préparer la glace royale en mélangeant le blanc d’œuf et le sucre glace jusqu’à obtenir une texture lisse et soyeuse. Ajouter un filet de jus de citron.

Bon planLe jus de citron sert à blanchir le mélange et facilite le séchage/durcissement de la glace royale.

  • Séparer la glace royale en autant de petits verres qu’on a de colorants, ajouter une pointe de colorant, remuer.

Pour la confection des têtes de morts :

  • Lorsque les cupcakes sont cuits et ont refroidi, diluer un peu de confiture d’abricot avec un filet d’eau et enduire le cupcake.
  • A l’aide d’une cuillère parisienne (ou petite cuillère), prélever 2 petits morceaux du cupcake afin de former 2 trous (les orbites de la tête de mort). Placer ces 2 petits morceaux de gâteaux en dessous des trous afin de former les pommettes.
  • Etaler finement la pâte à sucre sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Bon plan Saupoudrer le plan de travail et le rouleau à pâtisserie de sucre glace afin que la pâte à sucre ne colle pas aux supports.

  • Poser la pâte à sucre finement étalée sur le cupcake de façon à épouser la forme de la tête de mort.
  • Décorer à la glace royale à l’aide d’une poche à douille pour dessiner le contour des yeux, de la bouche, du nez.

Et voilà de gentilles têtes de morts prêtes à être croquées par nos petits monstres !

Makrout

L’histoire de la recette :

Cette recette est celle de Rachida, l’une des femmes qui au sein de l’association Citoyennes Interculturelles de Paris 20ème (CIP 20), cuisine des plats pour le restaurant solidaire tenu par l’association. C’est à l’occasion de la fête de la gastronomie 2017 que j’ai participé à un atelier Makrout très convivial, dans le quartier parisien de Belleville, hors des sentiers battus. Après quelques explications sur l’origine de ce petit gâteau oriental, qui était et est toujours un incontournable lors des mariages en Algérie, nous sommes une petite dizaine à enfiler nos tabliers et charlottes jetables pour suivre les instructions de Rachida et préparer de délicieux makrouts. Nous avons naturellement testé notre production autour d’un thé à la menthe à la fin de l’atelier, avant de repartir avec une petite boîte de friandises faites maison.

Makrouts maison

L’ambiance hyper conviviale et chaleureuse, la démarche citoyenne et solidaire, la cuisine du monde que j’aime tant font du lieu un resto à tester impérativement pour un déjeuner (les mercredis, jeudis et vendredis) ou un dîner (les vendredis sur réservation uniquement).

L’association propose également des prestations traiteur et des ateliers de cuisine.

Adresse : 39 bis rue de Tourtille, 75020 Paris

Tél. : 09 50 73 77 22

Site : http://www.traiteurcip20.com

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 15 min – Temps de repos:  30 min

Ingrédients

Ingrédients pour environ 900 g à 1 kg de semoule avec un bol de petit-déjeuner comme mesure.

  • 3 mesures de semoule moyenne (+ ½ mesure de grosse semoule si on aime sentir la graine de semoule dans le gâteau)
  • 1 mesure de beurre fondu
  • 3 cuillères à soupe (CS) de sucre
  • 250 g de pâte de dattes
  • 2 CS de fleur d’oranger + 2 CS d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • miel
  • huile de friture

Ustensiles :

  • 1 grand saladier + 1 petit saladier
    • 1 tamis
    • 1 poêle pour la friture
    • 1 écumoire
    • 1 assiette

    Préparation :

  • Dans un grand saladier, mélangez la semoule tamisée, le sel et le sucre.
  • Ajouter le beurre préalablement fondu au bain marie.

    Le mélange de la semoule et du beurre fondu
  • Travailler la semoule et le beurre avec les mains. Ajouter un peu d’eau tiède et malaxer pour obtenir une pâte lisse et  homogène. La texture doit être semblable à celle d’une pâte sablée lisse légèrement humide.
  • Laissez reposer la pâte pendant 30 minutes environ.
  • Pendant ce temps, malaxer la pâte de dattes pour retirer tous les éventuels petits morceaux durs de dattes.

Bon planMalaxer la pâte après s’être enduit les mains d’huile facilitera la tâche et évitera à la pâte de trop coller aux doigts

  • Ajouter la cannelle et la fleur d’oranger à la pâte. Former des boudins de la taille et de l’épaisseur de saucisses.

    Les pâtons de dattes roulés en fin boudins
  • Lorsque la pâte de semoule a fini de reposer, former des gros boudins en roulant la pâte sur le plan de travail.
  • Fendre le boudin de semoule en son milieu et introduire un petit boudin de dattes. Refermer les bords et lisser en roulant délicatement le boudin sur le plan de travail.

    La confection des makrouts
  • Si on le souhaite on peut dessiner des motifs sur la pâte.
  • Découper les extrémités du boudin pour avoir des bords bien nets puis couper le boudin en biais en laissant un espace de la largeur de 2 doigts. On forme ainsi des losanges de pâte.

    La découpe des makrouts en forme de losange
  • Plonger les makrouts dans l’huile bien chaude et les retourner lorsque la première face est dorée.

    La friture des makrouts
  • Dans un petit saladier, mélanger le miel et la fleur d’oranger.

Bon planRachida chauffe légèrement le mélange au four à micro-ondes afin d’obtenir un miel parfumé à la fleur d’oranger d’une texture lisse et homogène.

  • Plonger les makrouts dans le miel dès la sortie du bain d’huile puis les égoutter et les laisser refroidir sur une assiette.
    L’imbibage des makrouts dans le miel

    Le mot de la fin des Citoyennes : Déguster avec la famille, les ami-e-s et/ou avec un verre de thé à la menthe !

Cake à l’orange et aux noix

L’histoire de la recette :

Voici la recette de mon gâteau préféré, celui qui a la saveur de l’enfance (j’ai encore la petite fiche cartonnée plastifiée que l’on achetait à la librairie par paquet de 5 fiches ou recevait par correspondance et que l’on classait dans une boîtier en plastique). C’est un cake à l’orange et aux noix, moelleux, pas trop gras (pour un cake !) et que tout le monde adore. Vous m’en direz des nouvelles après l’avoir goûté !

Cake à l’orange et aux noix

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 50 min

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 125 g de sucre en poudre
  • 125 g de beurre ramolli
  • 3 oeufs
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 3 cuillères à soupe de jus d’orange
  • Zeste d’une orange non traitée
  • 50 g de cerneaux de noix hachés grossièrement
  • 1 pincée de sel

Pour le sirop de glaçage (facultatif):

  • 100 g de sucre en poudre
  • 3 cuillères à soupe de jus d’orange
  • 25 cl d’eau

Pour le décor (facultatif)

  • 1 rondelle d’orange
  • 2 noix

Bon planPour toujours avoir du zeste de citron ou d’orange sous la main, je congèle les peaux des demi-citrons ou oranges non traités dont j’ai utilisé le jus lors d’une précédente recette. Il est alors très facile de prélever le zeste pour une autre recette en râpant la peau congelée (beaucoup plus facile que de râper une peau fraîche).

Ustensiles :

  • Bols
  • Presse agrume
  • Moule à cake
  • Râpe
  • Spatule
  • Balance de cuisine

Préparation :

  • Faites ramollir le beurre au bain marie ou au four à micro-onde. Mélangez-le avec le sucre et les zestes d’orange râpés.
  • Ajoutez les oeufs, la farine tamisée avec la levure, le sel puis le jus d’orange et les noix.

Pour éviter que les noix ne se retrouvent toutes au fond du cake, je les trempe rapidement dans un liquide (ici du jus d’orange) puis les enrobe de farine. Ainsi incorporés à la pâte, les fruits secs restent bien en place et ne tombent pas au fond du moule.

  • Versez la préparation dans un moule à cake beurré. La pâte doit arriver aux 3/4 du moule.
  • Enfournez à 210°C pendant 15 minutes puis baisser à 150°C et poursuivre la cuisson pendant 35 minutes.
  • Démoulez le gâteau et laissez-le refroidir.
  • Pendant ce temps, préparez le glaçage en portant à ébullition l’eau, le jus d’orange et le sucre. Laissez refroidir le sirop.
  • Recouvrez le dessus du gâteau refroidi avec ce glaçage et décorez avec une tranche d’orange confite et des demi-noix.
  • Le gâteau se conserve 2 à 3 jours à température ambiante, emballé dans du film alimentaire pour garder son moelleux.

Gâteau moelleux aux framboises

L’histoire de la recette :

C’est l’été, la saison des fruits rouges alors profitons-en ! Voici la recette d’un délicieux gâteau moelleux aux framboises trouvée sur le blog Saveurs et Gourmandises de Nadji (https://saveursetgourmandises-nadjibella.blogspot.fr). La texture du gâteau est très aérienne (comme une génoise) et les framboises lui donnent un léger goût acidulé qui en font un dessert estival apprécié.

Gâteau moelleux aux framboises

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 40 min

Ingrédients:

  • 110 g de farine T45
  • 70 g de fécule de pomme de terre ou de Maïzena
  • 150 g de sucre
  • 3 œufs
  • 2,5 cl d’huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron + le zeste du citron (non traité)
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 125 g de framboises fraîches ou surgelées
    Les ingrédients du gâteau aux framboises

    Ustensiles:

  • 1 moule à manquer de 24 cm de diamètre
  • Un tamis
  • Une râpe pour zester
  • Une spatule
  • 2 récipients
  • Préparation:

  • Mélangez ensemble la farine, la fécule et la levure  puis les tamisez pour avoir un ensemble homogène .
  • Cassez les œufs dans un récipient. Ajoutez le sucre et le zeste de citron. Battez l’ensemble jusqu’à ce qu’il blanchisse.
  • Ajoutez la farine, la levure et la fécule tamisées. Mélangez puis ajoutez le jus de citron et l’huile.
  • Mélangez jusqu’à obtenir un appareil homogène.
  • Versez la pâte dans un moule à manquer beurré et fariné .
    Enrobez les framboises préalablement lavées dans de la farine pour éviter qu’elles ne tombent au fond du gâteau (ce que je n’avais pas fait pour cette recette !)
  • Posez les framboises sur la pâte sans les enfoncer.

    Le gâteau aux framboises prêt à être enfourné
  • Enfournez dans un four préchauffé à 180°C de 35 à 40 min.
  • Sortez le gâteau du four quand il est cuit (la lame d’un couteau insérée au milieu du gâteau doit ressortir sèche).
  • Laissez le gâteau reposer un moment dans le moule avant de la démouler car il est fragile chaud.
  • Démoulez délicatement et laissez refroidir sur une grille.
  • Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

    Gâteau moelleux aux framboises

Pain au beurre martiniquais

L’histoire de la recette :

Le pain au beurre martiniquais, à mi-chemin entre la brioche et le pain, était traditionnellement servi aux Antilles lors des baptêmes et communions, accompagné de chocolat chaud. C’est aujourd’hui une gourmandise servie au gouter ou au petit-déjeuner et que l’on s’offre toujours lors des événements familiaux.

Cette recette me vient de Claudia, une amie martiniquaise de ma mère. J’ai divisé les proportions par 2 car le pain de Claudia sur une base de 1 kg de farine est ENORME mais il parait qu’il se conserve très bien au congélateur, coupé en parts que l’on sort au fur et à mesure de ses besoins.

Pain au beurre martiniquais

Temps de préparation : 0,5 heure – Temps de cuisson : 30 à 45 min – Temps de repos: 1 à 2 heures

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 200 g de beurre pommade
  •  2 oeufs entiers
  • 6 g de sel
  • 40 g de sucre
  • 16 g de levure de boulanger fraîche (ou 8 g déshydratée)
  • 100 ml de lait
  • 80 ml d’eau
  • 1 jaune d’oeuf dilué dans un peu d’eau pour la dorure

Ustensiles :

  • Robot pâtissier (de préférence mais préparation réalisable à la main)
  • Bol
  • Papier film
  • Papier sulfurisé
  • Coupe pâte (ou un couteau)
  • Plaque à pâtisserie
  • Grille à pâtisserie
  • Balance de cuisine

Préparation :

  •  Mélanger la farine, le sel et le sucre au robot (ou à la main dans un bol)
  • Ajouter la levure délayée dans le lait tiède. Mélanger à nouveau.
  • Incorporer ensuite les œufs et l’eau. Mélanger à nouveau.
  • Incorporer le beurre ramolli en plusieurs fois et pétrir jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
  • Laisser poser la pâte à température ambiante jusqu’à ce qu’elle double de volume (entre 1 et 2 h selon la température ambiante et le degré d’humidité).
  • Réserver un morceau de pâte pour la décoration.
  • Répartir le reste de la pâte en 3 pâtons de même poids.
  • Rouler chaque pâton sur le plan de travail fariné de façon à obtenir un gros lacet.
  • Former une tresse avec les 3 pâtons et joindre les 2 extrémités de façon à former une couronne tressée.
  • Avec la pâte réservée pour la décoration, réaliser une longue tresse avec 2 lacets fins, des petites tresses et des serpentins que l’on peut enrouler sur eux-mêmes ou en forme de S.
  • Poser la longue tresse fine à l’intérieur de la couronne tressée en la collant aux bords intérieurs et poser les autres décorations sur la couronne.
  • Dorer avec le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau.
Pain au beurre doré à l’oeuf et prêt à être enfourné
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Enfourner pendant environ 30 minutes, jusqu’à ce que le pain ait une jolie couleur dorée.
  • A la sortie du four, laisser le pain refroidir sur une grille avant de déguster.

Cake au citron (La cuisine de Bernard)

L’histoire de la recette :

C’est le printemps, j’ai envie de fraicheur et de couleurs du soleil, alors pourquoi pas une recette à base de citron ? Je tombe sur la recette du cake au citron de La cuisine de Bernard, dite  » cake ultime au citron » rapportée par Cécile du blog Royal Chill. Avec une telle appellation, impossible de résister ! Voici donc la recette avec de très légères adaptations.

Cake au citron – La dégustation

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 45 min

Ingrédients (pour un cake de 10 x 20 cm)

  • 150 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 120 g de beurre fondu
  • 165 g d’oeufs (environ 3 oeufs)
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 80 g de jus de citron (soit environ le jus de 2 citrons moyens)
  • Zeste d’un citron non traité
  • Sel

Pour le glaçage (facultatif):

  • 130 g de sucre glace
  • 25 g de jus de citron (soit environ le jus d’1/2 citron moyen)
Cake au citron – les ingrédients

Bon planPour toujours avoir du zeste de citron ou d’orange sous la main, je congèle les peaux des demi-citrons ou oranges non traités dont j’ai utilisé le jus lors d’une précédente recette. Il est alors très facile de prélever le zeste pour une autre recette en râpant la peau congelée (beaucoup plus facile que de râper une peau fraîche).

Ustensiles :

  • Bols
  • Presse agrume
  • Moule à cake 10 x 20 com
  • Râpe
  • Spatule
  • Balance de cuisine

Préparation :

  • Dans un bol, mélanger le sucre et les zestes de citron.
  • Faire fondre le beurre au bain marie ou au micro-onde.
  • Mélanger rapidement le beurre et le sucre.
  • Ajouter les œufs entiers et le jus de citron.
Cake au citron – la préparation
  • Mélanger la farine et la levure. Incorporer  une pincée de sel.
  • A l’aide d’une spatule, mélanger les ingrédients solides et liquides.
  • Versez la préparation dans le moule à cake préalablement beurré et fariné. Le moule doit être rempli aux 3/4 environ.
Cake au citron prêt à être enfourné
  • Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant  environ 3/4 d’heure. Surveillez la cuisson. La lame d’un couteau plantée dans le gâteau doit ressortir sèche.
  • Sortez le gâteau du four, démoulez-le et laissez le refroidir sur une grille.
Cake au citron – le cake après cuisson
  • Pendant ce temps, préparez le glaçage en mélangeant  le jus de citron et le sucre glace.
  • Recouvrez le dessus du gâteau refroidi avec ce glaçage.
  • Le gâteau se conserve 2 à 3 jours à température ambiante, emballé dans du film alimentaire pour garder son moelleux.

Tarte soleil

L’histoire de la recette :

D’une facilité déconcertante, rapide, économique, délicieuse et d’aspect des plus appétissants, la tarte soleil, que j’ai récemment découverte grâce à une amie, a ravi les papilles de mes invités lors des repas de fêtes de cette fin d’année 2016. Idéale à l’apéritif et très conviviale (chacun détaille les rayons du soleil en guise de feuilletés apéritif), cette tarte est un succès garanti.

On trouve de nombreuses variantes (tarte sucrée, tarte en forme de sapin de Noël,…) sur internet.

Tarte Soleil

Temps de préparation : 30 min – Temps de cuisson : 30 min – Temps de repos: 30 min

Ingrédients

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée (pour les plus courageux, la recette de la pâte feuilletée maison est ici)
  • 100 g de gruyère râpé (ou fromage frais à tartiner)
  • 3 tranches de jambon blanc
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure
  • Eau, sel

Ustensiles :

  • 1 verre moyen
  • 1 couteau d’office
  • 1 pinceau à pâtisserie
  • Papier sulfurisé

Préparation :

Disposer un cercle de pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisé.

Badigeonner le pourtour à l’aide d’un pinceau trempé dans de l’eau sur une largeur d’environ 2 cm.

Cette opération permet de souder aisément les 2 cercles de pâtes et délimite la partie à ne pas garnir.

Disposer le fromage sur l’abaisse de pâte feuilletée.

Disposer les 3 tranches de jambon de façon à couvrir toute la surface de l’abaisse, en évitant que les tranches de jambon ne se chevauchent.

Disposer par-dessus la 2ème abaisse de pâte feuilletée. Souder les bords en appuyant légèrement.

Dorer à l’aide du pinceau trempé dans le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau salée.

Réserver au réfrigérateur pendant ½ heure (facultatif).

Cette étape facultative permet de faire durcir la pâte qui sera plus facile à couper lors de l’étape suivante.

A l’issue du repos au frais, préchauffer le four à 200°C.

Poser un petit verre au centre de la pâte pour délimiter le centre du soleil.

Détailler la tarte Soleil en quartiers

A l’aide d’un couteau d’office, couper la pâte en 16 parts égales (couper d’abord 4 parts égales puis partager chaque quartier en 4) en partant du centre du soleil vers les bords, pour former les rayons du soleil.

Torsader 2 fois sur eux-mêmes chacun des 16 rayons de soleil.

Torsader la tarte Soleil

Dorer avec le reste du jaune d’œuf les parties non dorées de la pâte torsadée.

Baisser le four à 180°C et enfourner environ ½ heure, jusqu’à ce que la pâte ait une jolie couleur dorée.

Servir la tarte soleil chaude ou tiède.

Cantucci

L’histoire de la recette :

Les cantucci sont des petits gâteaux secs originaires de la Toscane, en Italie. Ils sont assez proches des croquants aux amandes que nous connaissons en France et des canistrelli corses. Je tiens cette recette de Fabrizio, chef à domicile en Toscane où j’ai passé un très agréable séjour alliant tourisme gastronomique et farniente (voir mon article sur les cours de cuisine Mangiardivino).

Cantucci

Temps de préparation : 15 min– Temps de cuisson : 30 min – Temps de repos:  30 min

Ingrédients (pour environ 30 biscuits)

  • 260 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 75 g de sucre glace
  • 50 g beurre pommade
  • 125 g d’amandes entières
  • 2 oeufs
  • 2 cuillères à café de miel
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • Vanille
  • Zeste de citron
  • Sel

Bon planPour toujours avoir du zeste de citron ou d’orange sous la main, je congèle les peaux des demi-citrons ou oranges non traités dont j’ai utilisé le jus lors d’une précédente recette. Il est alors très facile de prélever le zeste pour une autre recette en râpant la peau congelée (beaucoup plus facile que de râper une peau fraîche).

Ustensiles :

  • Bols
  • Cuillère en bois
  • Papier sulfurisé
  • Balance de cuisine

Préparation :

  • Dans un bol, mélanger les sucres et les zestes de citron.
  • Ajouter le beurre mou et travailler jusqu’à obtenir un beurre pommade.
  • Ajouter 1,5 œufs (réserver ½ jaune pour la dorure) et fouetter.
  • Mélanger la farine et la levure. Incorporer les amandes, une pincée de sel et le miel.
  • A l’aide d’une spatule en bois, mélanger les ingrédients pour former une pâte homogène.
  • Couper la pâte en 3 et former des boudins étirés dans la longueur.
  • Les aplatir avec la main et les poser sur du papier sulfurisé.
  • Dorer avec le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau.

    Cantucci en pousse
  • Laisser poser ½ heure.
  • Cuire à 180°C pendant 30 minutes.
Cantucci à la sortie du four
  • Sortir les pâtons du four. Les couper en biais sur 1 cm d’épaisseur à l’aide d’un couteau à pain et les poser sur la tranche.
Cantucci coupés en biais
  • Remettre dans le four éteint et laisser durcir pendant ½ heure.

Navettes apéritives

L’histoire de la recette :

Pour les fêtes de fin d’année, plutôt que d’acheter des navettes apéritives chez le boulanger ou le traiteur, il est assez facile d’en réaliser soi-même. Elles seront adaptées aux goûts de la maison, préparées avec de bons produits et très abordables au niveau du prix, avec en plus le plaisir de dire « c’est moi qui les ai faites ! »

Navettes apéritives faites maison

Temps de préparation : 1,5 heure – Temps de cuisson : 15 min – Temps de repos: 3 heures

Ingrédients pour environ 25 navettes

• 1 jaune d’oeuf dilué dans un peu d’eau pour la dorure

• Garnitures : saumon, foie gras, jambon blanc, jambon fumé, etc.

Ustensiles :

  • Robot pâtissier (de préférence mais préparation réalisable à la main)
  • Bol
  • Papier film
  • Papier sulfurisé
  • Coupe pâte (ou un couteau)
  • Pinceau à pâtisserie
  • Plaque à pâtisserie
  • Grille à pâtisserie
  • Balance de cuisine
  • Couteau d’office

Préparation :

La veille :

Le jour J :

  • Le jour même, couper des pâtons de 20 g à l’aide d’un coupe pâte.
  • Les bouler, c’est-à-dire faire une petite boule que l’on fait tourner sur elle-même sur le plan de travail fariné.

Bon planTravailler la pâte froide et fariner légèrement vos mains et le plan de travail pour façonner plus facilement les boules.

  • Aplatir la boule avec le plat de la main. Replier le haut et le bas de la pâte vers le milieu puis replier les côtés gauche et droit vers le milieu et rouler sur le plan de travail pour former un petit boudin. Ce façonnage permettra à la navette de bien se tenir à la cuisson.
  • Poser les navettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant suffisamment pour qu’elles puissent doubler de volume sans se toucher.

Bon planSi nécessaire, retirer l’excédent de farine à l’aide d’un pinceau à pâtisserie sec. Cela évitera aux pièces d’être ternes après cuisson.

  • Dorer au jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau.
  • Laisser les navettes pousser pendant 1 à 2 heures à température ambiante (ou dans le four à basse température (35 °C maximum)) jusqu’à ce qu’elles aient doublé de volume.
Navettes après pousse
  • Dorer une seconde fois et parsemer de graines de sésame ou de pavot pour une jolie décoration.
  • Enfourner 15 minutes à 200°C.
  • Mettre à refroidir sur grille.
Navette sur grille de refroidissement
  • Lorsque les navettes ont refroidi, les couper en deux à l’aide d’un couteau d’office et garnir selon votre choix (saumon, foie gras, jambon, etc.).