Atelier démonstration de cuisine Ruinart au BHV Le Marais (Paris)

Atelier  démonstration de cuisine Ruinart  en partenariat avec le BHV Le Marais

Lieu : BHV Le Marais; 52, rue de Rivoli 75004 Paris

Hôtel de ville

Date  : 26 novembre 2017 – Durée: 1 heure -Tarif : 10 €

C’est par hasard que je découvre dans la newsletter du BHV que l’enseigne de bricolage et articles de maison organise des ateliers de cuisine pour Noël sur le thème du Danemark. Ni une ni deux, je réserve mon cours. A 10 €, cela semble une aubaine, d’autant que l’atelier est sponsorisé par la maison de champagne Ruinart et bien m’en a pris car le temps de passer l’info aux copines, l’atelier est épuisé dans le week-end qui suit.

A défaut de cours de cuisine, c’est à un exposé-démonstration-dégustation que nous avons droit en 2 sous-groupes de 10 personnes : nous commençons par une passionnante explication de la maison Ruinart sur l’art d’assembler et déguster le champagne, livrée par Marlène, ancienne meilleure jeune sommelière de France (promo 1993) dont nous buvons littéralement les paroles tant ses anecdotes et explications sont savoureuses. La maison a trouvé une commerciale de choix !  Bien sûr, les explications sont ponctuées de dégustations de champagne (servi avec parcimonie, pour ne pas dire chichement) qui ravissent nos papilles : un Ruinart Cuvée Prestige Millésimé 2010 et un Ruinart rosé.

Atelier démonstration de cuisine Ruinart au BHV  Le Marais (Novembre 2017)

La dégustation du champagne rosé (rosé d’assemblage composé de 45% de chardonnay (blanc) et 55% de pinot noir, par opposition aux rosés de macération tels ceux de la maison Laurent Perrier qui comprennent davantage de pinot noir et dont la coloration rosé est obtenue par macération de la peau des raisins) est accompagnée de suggestions toutes plus gourmandes les unes que les autres. Comme le dit Marlène, toutes les audaces sont permises avec le rosé. Il est toutefois recommandé d’associer l’œil et le goût, c’est à dire de servir des mets de couleur blanche avec un blanc de blanc, de couleur rouge/rose avec un rosé, par exemple une lotte au chorizo, un homard à la réglisse, un carré d’agneau avec une réduction de menthe, un carpaccio de bœuf, des aiguillettes de canard avec des figues ou un sabayon orange sanguine au dessert ! Nous serions tous volontiers restés discuter avec notre passionnante sommelière mais il faut maintenant laisser la place à l’autre groupe et passer aux fourneaux, ou du moins au taillage en fine brunoise des bâtonnets de céleri déjà préparés par le chef Christophe Rousseau qui officie au café La Perle, à Paris.

Nous écoutons et regardons le chef préparer un risotto de céleri à la truffe, délicatement odorante. La recette est d’une facilité déconcertante et fait un effet wouahou. Voilà une idée à retenir pour un repas de fête et ça tombe bien, c’est de saison ! La recette nous est envoyée par mail quelques jours plus tard.

.              Risotto de céleri à la truffe

Atelier sympathique, surtout pour la rencontre avec la passionnante sommelière de la maison Ruinart, malgré un cadre peu pratique (atelier situé dans les allées du magasin, avec une forte affluence en période d’achats de Noël).

La Lorraine (Paris, 8ème)

Adresse : 2 Place des Ternes, 75008 Paris

Ternes

Ambiance: Brasserie traditionnelle -Tarif :-  Menu du jour à 29 €

Dernière visite : Février 2018

La Lorraine, c’est la brasserie traditionnelle haut de gamme avec ses serveurs en livrée, ses lustres baccarat, ses nappes blanches et une cuisine bourgeoise à la fois fine et roborative. Les poissons sont la vedette (bel étal de fruits de mer en extérieur) mais les plats traditionnels ne sont pas en reste (superbe jarret et choucroute, que je n’ai pas pu finir tant le plat était copieux).

Choucroute garnie – La Lorraine

Il faut pourtant garder une place pour les desserts, certes traditionnels (soufflé, profiteroles, eh oui on en sert encore dans les restaurants parisiens en 2017 !) mais si bien mis en valeur. De la haute pâtisserie.

A 29 € la formule 2 plats (entrée/plat ou plat/dessert) servie en moins d’une heure, les hommes d’affaires seront ravis.

Le W (Paris 8ème)

Adresse : Le W (restaurant de l’hôtel Warwick****), 5 rue de Berri, 75008 Paris

George V

Ambiance: Bistronomie -Tarif :- Menus 2 plats à 34 €, 3 plats à 39 € hors boissons. Menu dégustation 6 plats et boissons à 68 € – Formule club sandwich ou salade + dessert et boisson à 25€ le midi, Brunch le dimanche à 49€ (24 € pour les moins de 12 ans).

Dernière visite : décembre 2017

Foie gras maison et brioche feuilletée – Le W

Voilà bien longtemps que je n’avais fait une aussi belle découverte que Le W où nous atterrissons par hasard après une expo en nocturne. Comme quoi, le hasard fait bien les choses !

Le restaurant de l’hôtel 4* Warwick situé dans une rue perpendiculaire aux Champs Elysées a de quoi ravir les papilles : la cuisine y est de saison, gouteuse, et fine comme il se doit en pareil endroit.  Je me laisse séduire par une cuisine bistrotière servie façon gastronomique avec en entrée des pieds de porcs caramélisés (délicieux pour ceux qui aiment car assez forts en goût),

.               Pieds de porcs caramélisés – Le W

suivie d’une tête de veau ravigote et ses petits légumes de saison glacés, servis en mini-cocotte.

Tête de veau ravigote et ses petits légumes de saison glacés – Le W
Risotto aux crevettes – Le W

Un régal. Là encore, la cuisine a du goût ! Bref, le W ne fait pas dans le plat passe-partout dont on ne se souvient pas quelques jours plus tard. Pour les desserts, c’est un charriot de mini-pâtisseries qui arrivent avec sa tarte au citron meringuée élégante, son fondant au chocolat très cacaoté, sa panacotta douce et acidulée par un coulis de fruits rouges et moult autres tentations servies à volonté.

.              Assiette du charriot de desserts – Le W

Côté vin, la note est un peu salée (à partir de de 11 € le verre de 7 cl) mais la qualité est à nouveau au rendez-vous.

En salle, la cuisine ouverte en îlot central ajoute un côté tendance au restaurant qui baigne dans une ambiance très cosy (lumière tamisée, larges fauteuils enveloppants, ambiance sonore calme). Pour couronner le tout, le service est à la hauteur du standing du lieu : prévenant, rapide, de bons conseils, bref tout ce qu’on aime !

Voilà une adresse que j’ai hâte de re-tester pour le menu dégustation qui, proposé à 68€ boissons incluses (3 verres de vin, eau, café), semble être une aubaine ou le brunch du dimanche.

Tout simplement superbe !