Cupcakes têtes de mort

L’histoire de la recette :

Il s’agit d’une recette classique de pâte à cupcake, décoré en tête de mort joyeuse par Jacqueline de Saint Phalle (https://fr-fr.facebook.com/GateauxDeJaqueline/), jeune pâtissière franco-mexicaine, lors de la Foire d’automne 2016 de Paris Porte de Versailles où le Mexique était à l’honneur.

Cette recette pourra être réalisée avec les enfants afin de leur expliquer les différences entre Halloween célébré le 31 octobre, la Toussaint le 1er novembre et la fête des morts le 2 novembre. Si vous avez besoin d’un petit rafraîchissement, direction wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween.

Cupcakes têtes de mort par Jacqueline de Saint Phalle – Foire d’automne 2016 Paris Portes de Versailles

Temps de préparation : 30 min– Temps de cuisson : 18 à 20 min

Ingrédients

  • 300 g de farine
  • 250 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 8 œufs
  • 250 g de beurre fondu
  • 160 ml de lait

Décoration :

  • 250 g de pâte à sucre blanche
  • Glace royale (1 blanc d’œuf réservé sur les 8 œufs de la recette, 150 g de sucre glace et 1 filet de jus de citron)
  • Colorants alimentaires (rouge, jaune, bleu, etc.)
  • Confiture d’abricot

Ustensiles :

  • 1 grand bol
  • 2 bols moyen
  • 1 fouet (ou batteur électrique)
  • 1 casserole
  • 1 tamis
  • Moules à cupcake en silicone
  • Caissettes en papier
  • 1 rouleau à pâtisserie
  • 1 poche à douille
  • 1 cuillère parisienne (ou 1 petite cuillère)
  • Petits verres ou contenants

    Préparation :

  • Casser l’un des œufs et réserver le blanc dans un bol pour la confection de la glace royale qui servira au décor des cupcakes.
  • Dans un grand bol, casser les œufs restants, verser le jaune du premier œuf et fouetter légèrement avec un fouet ou un batteur électrique.
  • Ajouter le sucre et faire blanchir le mélange en fouettant énergiquement.
  • Ajouter le beurre préalablement fondu au bain marie, puis le lait. Fouetter légèrement.
  • Incorporer la farine tamisée et la levure et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Déposer des caissettes en papier dans chaque emprunte de la plaque de moules à cupcakes.
  • Remplir aux ¾ de pâte.
  • Enfourner et cuire à 180°C pendant 18 à 20 minutes.
  • Préparer la glace royale en mélangeant le blanc d’œuf et le sucre glace jusqu’à obtenir une texture lisse et soyeuse. Ajouter un filet de jus de citron.

Bon planLe jus de citron sert à blanchir le mélange et facilite le séchage/durcissement de la glace royale.

  • Séparer la glace royale en autant de petits verres qu’on a de colorants, ajouter une pointe de colorant, remuer.

Pour la confection des têtes de morts :

  • Lorsque les cupcakes sont cuits et ont refroidi, diluer un peu de confiture d’abricot avec un filet d’eau et enduire le cupcake.
  • A l’aide d’une cuillère parisienne (ou petite cuillère), prélever 2 petits morceaux du cupcake afin de former 2 trous (les orbites de la tête de mort). Placer ces 2 petits morceaux de gâteaux en dessous des trous afin de former les pommettes.
  • Etaler finement la pâte à sucre sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Bon plan Saupoudrer le plan de travail et le rouleau à pâtisserie de sucre glace afin que la pâte à sucre ne colle pas aux supports.

  • Poser la pâte à sucre finement étalée sur le cupcake de façon à épouser la forme de la tête de mort.
  • Décorer à la glace royale à l’aide d’une poche à douille pour dessiner le contour des yeux, de la bouche, du nez.

Et voilà de gentilles têtes de morts prêtes à être croquées par nos petits monstres !

Salon du chocolat (Paris)

Adresse : 1 place de la Porte de Versailles – 75015 Paris

  2 et 3a  Porte de Versailles

www.salon-du-chocolat.com

Dates : 28 octobre au 1er novembre 2016

Tarif:  Adulte : 14 €, enfants 3 à 12 ans : 6.50 €, gratuit pour les moins de 3 ans, Pack famille (2 adultes + 2 enfants) à 35 €

Sculpture en chocolat – Salon du chocolat 2016 (Paris)

Au vu de la longue file d’attente devant les portes du salon et l’affluence à l’intérieur, le succès du salon du chocolat ne se dément pas d’année en année. Mais pourquoi y aller chaque année me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce que :

  1. On y fait des rencontres surprenantes tel le stand exposition de Philippe et Chantal du Chouchet, fabricants de chocolatières qui m’ont gentiment livré leur recette de chocolat chaud :
    • Faire fondre 200 g de chocolat à 70% de cacao dans 1 litre de lait jusqu’à ébullition puis ajouter de la crème fraîche et des épices selon son goût (cannelle, amande amère, zeste de citron, etc.).
    • Ebouillanter la chocolatière puis y verser le chocolat chaud.

Crème et lait, non ce n’est pas pour ceux qui font régime !

2. On y admire des pièces artistiques bluffantes en chocolat ou sucre tiré

Pièce en sucre tiré – Salon du chocolat 2016 (Paris)

3. On y découvre des nouveautés ou des références connues des seuls professionnels, tel que le superbe magazine Le journal du pâtissier qui a inauguré cette année un concours de pâtisserie ouvert aux amateurs d’une part et aux professionnels d’autre part, permettant aux heureux sélectionnés de se mesurer sur un grand classique: la tarte au chocolat.

4. On y trouve la plus forte concentration de MOF artisans chocolatiers de France au m² et leurs devantures sont de véritables œuvres d’art.

5. Et bien sûr on y déguste des carrés de toutes les couleurs (noir, lait, gianduja, blanc), saveurs (épicé, fruité), composition (en version tisane, sans gluten, sans lactose), offerts avec parcimonie chez les artisans, avec largesse chez les industriels. Il faut de tout pour faire un monde.

Pièce montée géante en pâte à sucre – Salon du chocolat 2016 (Paris)